Le Forum des Cafes philo

Forums des cafes philo, forum du projet ONG cafe philo, English Speaking too.


    Les spiritualités de Trinh Xuan Than (astrophysicien) et d'Albert Einstein

    Partagez
    avatar
    Rene
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/06/2011
    Age : 58
    Localisation : ANNEMASSE - HAUTE-SAVOIE

    Les spiritualités de Trinh Xuan Than (astrophysicien) et d'Albert Einstein

    Message  Rene le Ven 9 Déc - 9:34

    Bonjour,

    France-Culture (Les racines du ciel) recevait l’astrophysicien Trinh Xuan Than.
    Dans cette émission, après quelques explications sur son enfance, la formation de l'univers, on entre en Dieu, version bouddhiste. Trinh Xuan Than dessine des parallèles entre les aphorismes du bouddhisme et les observations faites en astrophysique et autres sciences (la biologie, la physique).

    Ex 1: L'impermanence, elle est un principe exprimé par une loi bouddhique selon laquelle, tout bouge, rien n'est statique.
    Un parallèle est tiré avec les cultures occidentales : Selon les grecs anciens (tradition aristotélicienne), le monde, le ciel, la création sont du domaine de Dieu, ils sont donc parfaits et immuables. Mais depuis le XIX, la science a mis en évidence que tout évolue : le Big Bang, son contenu (les étoiles, les galaxies) vivent et meurent. Même un objet (une table) à l'échelle atomique est agitée; depuis Darwin, on sait que les espèces évoluent;là, on est assis, mais on tourne avec la terre à 30km/s.
    Héraclite exprimait déjà l'idée que tout évoluait, mais la controverse n'avait pas été retenu en sa faveur.

    Ex 2 : Aucune chose n'existe par elle-même, tout est interdépendant. La science également rend compte de cette évidence à l'échelle microscopique et à celles des atomes. On créerait quelque chose lorsqu'on observerait une chose. Deux particules que l'on séparerait par des milliards de km, resteraient malgré tout interconnectées et interagiraient instantanément (donc plus vite que la vitesse de la lumière). Enfin le pendule de Foucault. Ce n'est pas le pendule qui tourne, mais la terre et surtout, le plan d'oscillation du pendule est fonction des galaxies lointaines. Donc tout est interdépendant.

    Ces "analogies" entre bouddhisme et science conduisent Trinh Xuan Than à se penser comme comme disciple de Platon. Pour ce dernier, il y a un monde des idées... auquel les scientifiques auraient accès lorsqu'ils trouvent des vérités. Les idées préexistent à l'homme et à la création. Selon Trinh Xuan Than, c'est pour cette raison que l'homme ne fait que découvrir ce qui, depuis toujours, existe déjà.

    Vers la 46mn de l'émission, une profession de foi unique, celle d'Albert Einstein est lue... je la retranscrirai une autre fois, à moins que quelqu'un-e le fasse avant moi santa


    _________________
    René Guichardan,
    Ps : pour activer les liens des messages du forum, il faut être "inscrit". Merci de votre compréhension.
    Les sujets des cafés philo Annemasse-Genève
    Les cafés philo de France et du monde
    avatar
    Rene
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/06/2011
    Age : 58
    Localisation : ANNEMASSE - HAUTE-SAVOIE

    Re: Les spiritualités de Trinh Xuan Than (astrophysicien) et d'Albert Einstein

    Message  Rene le Dim 15 Avr - 23:11

    Bonjour,

    Voici la retranscription de la profession de foi d'Albert Einstein, elle fût enregistrée en 1932 à l'occasion d'une réunion avec la Ligue des Droits de l'Homme :
    " C'est un don du ciel que d'appartenir à la catégorie de ceux qui peuvent consacrer le meilleur de leur énergie à l'observation et à l'exploration de la réalité objective. Et je suis vraiment heureux d'avoir eu cette chance qui permet à l'homme de moins dépendre des caprices du destin ou de son prochain, mais cette indépendance ne doit pas nous faire oublier nos devoirs à l'égard de l'ensemble de l'humanité passée, présente ou future. Bien que dans la vie de tous les jours, je sois un solitaire, la conscience d'appartenir à la communauté silencieuse de ceux qui luttent pour la vérité, la beauté et la justice, m'empêche d'éprouver un sentiment de solitude.
    L'expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l'homme est celle du mystère, c'est sur lui que se fondent les religions et toutes activités de l'art et de la science. Celui qui n'en fait pas l'expérience, me semble être sinon un mort, du moins un aveugle. Sentir que derrière tout ce que nous pourrons découvrir, il y a quelque chose qui échappe à notre compréhension et dont la beauté, la sublimité ne peuvent nous parvenir qu'indirectement, voilà ce que c'est que le sentiment du sacré et en ce sens, je peux dire que je suis religieux."





    _________________
    René Guichardan,
    Ps : pour activer les liens des messages du forum, il faut être "inscrit". Merci de votre compréhension.
    Les sujets des cafés philo Annemasse-Genève
    Les cafés philo de France et du monde

      La date/heure actuelle est Sam 27 Mai - 11:59