Le Forum des Cafes philo

Forums des cafes philo, forum du projet ONG cafe philo, English Speaking too.


    Sujet : Mais est-ce bien nécessaire de formuler des observations, des manières de faire, voire de proposer des méthodes ?

    Partagez
    avatar
    Rene
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/06/2011
    Age : 58
    Localisation : ANNEMASSE - HAUTE-SAVOIE

    Sujet : Mais est-ce bien nécessaire de formuler des observations, des manières de faire, voire de proposer des méthodes ?

    Message  Rene le Mer 6 Juil - 6:35

    Bonjour,

    la disparition de nombreux cafés philo (voir notamment les nombreux liens vers les sites qui ne répondent plus) montre que beaucoup d'entre eux ne survivent pas à leurs difficultés (transition délicate lors de changement de modérateurs ou de responsables, conflits ouverts ou larvés, blessures narcissiques, insatisfaction du niveau des débats ou inversement, débats ressentis comme trop intellectuels, etc.). En bref, les obstacles ne manquent pas et pour tous ces cafés philo, ils ont eu raison de la capacité à faire débat ou à dialoguer dans un milieu ouvert et diversifié.

    Pour surmonter ces difficultés. l'idée de formuler des méthodes ou ses règles de fonctionnement pour chaque café philo (ou de s'inspirer des uns et des autres) constitue une alternative possible et potentiellement, une aventure réflexive et collaborative. L'émulation de vos échanges peut s'en trouver augmentée.
    C'est aussi l'occasion de se confronter à l'écriture de cadres et de les faire vivre. En effet, parce que nos pratiques sont formulées (ou essaient de l'être), elles autorisent critiques et auto-critiques. Elles peuvent alors s'inscrire dans une dynamique souple, réflexive, évolutive et partagée.

    Mais le point probablement le plus saillant, est que le travail de formulation de ses propres règles et méthodes permet à tout café philo d'avoir des appuis pour ne pas dépendre de tel ou tel modérateur. En ce sens, la formulation de sa gestion "oblige" à dépasser les rapports aux égos ou aux personnalités. Elle inscrit chaque café philo dans une plus grande autonomie et lui permet de développer des racines en propres.

    Il n'y aurait que des avantages
    Question tongue


    Dernière édition par Rene le Sam 16 Juil - 15:19, édité 4 fois


    _________________
    René Guichardan,
    Ps : pour activer les liens des messages du forum, il faut être "inscrit". Merci de votre compréhension.
    Les sujets des cafés philo Annemasse-Genève
    Les cafés philo de France et du monde
    avatar
    Rene
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/06/2011
    Age : 58
    Localisation : ANNEMASSE - HAUTE-SAVOIE

    Re: Sujet : Mais est-ce bien nécessaire de formuler des observations, des manières de faire, voire de proposer des méthodes ?

    Message  Rene le Mer 6 Juil - 21:51

    scratch Le recours à l'écrit peut s'avérer inutile, voire nuisible à un fonctionnement apparemment fluide. Oui la fluidité des échanges ou l'éprouvé d'expériences gratifiantes sont des facteurs de croissance intérieure et de découverte de soi fondamentaux. Les questionner trop tôt peut casser l'embiance.
    De mon expérience personnelle (donc à ne pas prendre en exemple), je défends l'idée qu'il faut jouir des bonnes heures. sunny et profiter des jolies fleurs.flower, quand tout fonctionne bien.

    Car par ailleurs, le manque d'expérience dans l'écrit, des formulations maladroites, les procès d'intention, les jugements précipités, la difficulté à collaborer, le temps et l'organisation exigés, l'hostilité aux normes, aux sentiments bureaucratiques, la haine de l'autorité et de ces symboles, etc. tout est difficile à gérer, voire impossible. Il n'y a donc aucune urgence à se précipiter.

    En revanche, si des difficultés surviennent, il peut être temps de s'y mettre.
    Le travail d'autres cafés philo (leurs expériences, organisations, règles, analyses, méthodes etc.) pourront éventuellement vous venir en aide ou vous inspirer dans vos démarches. afro

    Edgard Morin et Albert Jacquard évoquaient le concept d'humanitude pour exprimer le principe d'une réflexion partagée sur les pratiques qui semblent positives ou les meilleures pour l'humanité. Le partage des expériences n'a pas pour but de normer ou de nous limiter, mais d'augmenter diversité et créativité. En effet, chaque personne et groupe étant unique, chacun doit adapter et travailler les solutions déjà trouvées.

    De qui viendra la solution si nous ne la forgeons pas nous-mêmes, les participants à ces cafés philo? Ne devons-nous pas trouver des réponses et comme tout philosophe, éprouver nos solutions et revenir sur réflexion ? Yes, we can ;-)

    Meilleures réflexions à tous.


    _________________
    René Guichardan,
    Ps : pour activer les liens des messages du forum, il faut être "inscrit". Merci de votre compréhension.
    Les sujets des cafés philo Annemasse-Genève
    Les cafés philo de France et du monde

      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 19:26